Biographie

 

En 1997, fraîchement sorti du collège, quand l’effrayante question de l’orientation du cursus scolaire se présente, comme la plupart de mes camarades, j’ai le choix difficile entre la voix littéraire et la voix technique… Finalement j’intègre le lycée Durzy et c’est dans le Génie Mécanique, option productique que j’essaye d’accrocher la technique à une passion du dessin manuel déjà bien développée.

En 2000, je laisse les années lycée derrière moi avec mon BAC STI Génie Méca en poche. La vie m’avait mis sur le chemin d’un allié, qui allait compléter à merveille ma future vocation : le monde industriel ! Dessin technique, machine outil, programmation, matières, techniques de production, bref… une cascade d’armes et de connaissances pour mieux appréhender les possibles et réalisables. Mais cette effervescence créative qui ne m’avait jamais quitté me faisait sentir à nouveau son désir de liberté !

S’en suis donc mon entrée à l’IAV d’Orléans (anciennement l’Ecole des Beaux Arts et nouvellement appelé l’ESAD d’Orléans) après un concours d’entrée directement obtenu. Là, bien plus à ma place qu’ailleurs, mon esprit renoue avec l’essence même du dessin, de l’observation, de la mise en forme, du volume… bref, de l’Art avec un grand A!

2002, l’année de l’émancipation artistique. La mise en place de ma nouvelle et véritable vocation ne s’est pas faite attendre. Comme une évidence, je choisis l’option Design Produit sur un cycle court réalisant que le sablier de la réussite professionnelle dans ce domaine s’était au 3/4 déjà vidé… C’est avec mon premier confrère Pierre Juvigny que nous bravons sujets de cours pro-scolaire et professeurs bien trop ancrés dans ce système éducatif en pleine sclérose… Notre soif d’expériences professionnelles associée à la prise de conscience qu’un an plus tard nous devions sortir diplômés sans armes véritables ont provoqué quelques querelles sympathiques! Et oui, même aux Beaux Arts il ne fait pas bon être anti-conformiste!

2003, l’année du diplôme, je fus soutenu et aidé par mon coordinateur de cours Mr Patrick Renaud et quelques professeurs, notamment Mr Abdelkader Abdi

(Designer) pour être autorisé à passer le DNAT (Diplôme National d’Arts et Techniques). Dans le cadre de ce diplôme il était demandé aux étudiants de présenter un projet d’étude. En gage de gratitude envers mes professeurs et pour rester fidèle à mes idées j’ai tenu à présenter quatre projets pour l’amélioration de l’habitat, quatre prototypes dont trois très aboutis : Luna (lampe), Mr ESSE (meuble de rangement) et Triiipod (siège à trois pieds). Résultat : obtention du diplôme avec mention.

Immédiatement dans le bain, la bataille de l’emploi fait rage, les postes sont rares et réservés aux heureux détenteurs d’un réseau « parisien ». Commence alors une série de trois années où mes activités se diversifient largement. D’une part je cherche à faire valloir mon sens artistiques dans le monde professionnel et de l’autre je souhaite me confronter aux réalités et difficultés du quotidien tout en développant mon sens critique face aux objets existant, à leur usage et aux techniques de réalisation utilisées. Construction, électricité, chaîne de production, grande distribution, service qualité, étude de géologie… Tant de domaines et tant de connaissances assimilées !

Ce n’est qu’en 2006 où je fais le choix de revenir réellement à mon domaine de prédilection, le dessin de l’objet. Fort de mon expérience sur le terrain, les mains parfois aux couleurs des divers postes occupés, au plus proche des utilisateurs et de la réalité physique du « design », j’intègre l’agence de design ChafikDesign (renommée Chafik depuis). Je participe dans un premier temps à la présentation du stand de Chafik au salon Maison&Objets (NOW!) et à divers projets de conception de mobilier de magasin. Dans le second, j’opère pour la marque de cosmétique Voyage des Thés. Je redessine les flacons imaginés par Chafik et prends très vite en charge la conception des coffrets, recharges et présentoires. Je choisis les couleurs et les matières toujours en adéquation avec l’image de la marque et rencontre les fabricants et fournisseurs.

En 2007 je m’oriente vers de nouveaux horizons et commence une collaboration qui durera presque huit ans avec l’agence Basalt Architecture. En premier lieu mon poste se limite à l’interprétation des projets d’architectes en volume 3D et la réalisation des images liées à ces projets. J’ai très vite participé au développement des projets eux-mêmes en collaborant avec une équipe composée d’architectes et de dessinateurs. Mon parcours et mes compétences me permettent rapidement de gagner la confiance de mes patrons qui me confient de plus grandes repsonsablités. Je deviens Responsable Infographie et Design et encadre une à deux personnes en fonction des projets. J’imagine les espaces intérieurs générés par les volumes des architectes et conçoit ou choisis le mobilier adaptés aux utilisateurs. Récemment livré, le projet de l’hotel de ville/médiathèque de Mourmelon ou encore la Médiathèque de Moulins Communauté qui reçoit le Prix de l’espace intérieur en 2014.

2014, la suite… écrivons-la ensemble! En route pour de nouvelles aventures…